Predators, casting completed

Predator

ComingSoon révélait hier que Walton Goggins, l’inspecteur Shane Vendrell de The Shield en personne faisait partie du cast, dans un rôle encore indéterminé, du Predators de Nimród Antal. Aujourd’hui, c’est officiel, le casting est bouclé.

Walton Goggins sera donc Stans, le gangster barjo adroit au couteau (“Wild card bitches!”).
Danny Trejo sera Cuchillo, l’homme de main des cartels rangeant 2 uzis dans son dos.
Oleg Taktarov (des films russes que j’ai pas vu) sera Nikolai, ancien des forces spéciales russes, armé de la Gatling.
Mahershalalhashbaz Ali (The 4400) sera Mombassa, le membre des escadrons de la mort de Sierra Leone.
Alice Braga (I Am Legend, Blindness) sera Isabelle, la sniper française.
Louis Ozawa (Gigantic) sera Hanzo, le yakuza.

Le truc vraiment énorme, c’est d’une part, Topher Grace campant Edwin, un type qui paie pas de mine mais qui cache un serial killer recherché par le FBI, rééditant son incursion dans un rôle de villain après Spiderman III – même si perso, je préfère me rappeler de lui en Eric Foreman dans That ’70s Show. Et d’autre part, Adrien Brody dans le rôle du héros, Royce. Adrien. Brody. Héros. Badass. Woké.

D’après Variety, les agents de Brody auraient bataillé sévère pour qu’il obtienne le rôle. C’est plutôt délirant de la part d’Adrien Brody, qui depuis son rôle dans Le Pianiste, ne s’est pas vraiment positionné comme un acteur sérieux, et, entre l’aventurier dans King Kong et le voyageur de The Darjeeling Limited, en passant par le scientifique de Splice (un rôle sous le radar), il semblerait qu’il préfère jouer tout et n’importe quoi. Impatient – ou circonspect – de le voir en action man dans Predators en tout cas…

adrien brody

Bref, c’est bizarre, mais c’est génial.

Matt Damon’s Cocksucking Extravaganzza

S’il vous fallait une preuve de plus que Matt Damon est énorme, en plus d’être, à lui seul, la raison pour laquelle on ne pouvait pas détester Ben Affleck avant qu’il ne montre ses talents de réalisateur dans l’excellent Gone Baby Gone, et en plus de réussir une imitation parfaite de Matthew McConaughey, Damon est responsable du meilleur moment de la dernière saison de l’exécrable et insupportable série Entourage.

Showgirls et Zombieland, Thor et Area 51

zombiegirls

Showgirls et Zombieland ont un truc en commun. A priori, ce n’est pas le cas, l”un est un succès, conciliant la critique comme le public, l’autre n’est qu’un horrible navet ayant gagné un statut culte. Pourtant, parce que depuis le temps on commence à comprendre comment Hollywood fonctionne, les deux vont avoir droit à une suite.

Comme Woody Harrelson lui-même l’a proposé lors de sa dernière prise, jamais un film ne lui a tant donné envie de faire une suite. Banco, puisque les acteurs sont près à revenir, puisque les auteurs Paul Wernick et Rhett Reese – qui ont développé Zombieland pour être une série télé ce qui suggère qu’il ont déjà le matériau pour une suite – et Ruben Fleisher sont opés, et puisque le premier weekend d’exploitation a suffi pour rembourser le film, il y aura donc un Zombieland 2.

JoBlo’s rapporte que Showgirls 2 : Story Of Hope racontera l’histoire de Hope (l’histoire de Hope, l’histoire de l’espoir, pas mal hein… Aah putain) une stripteaseuse – qui sera interprétée par Rena Riffel, déjà présente dans Showgirls – victime d’une dose mortelle de coke contaminée, et dont le frère cherche à venger la mort à Frankfort. C’est pas des conneries, et puisque Basic Instinct 2 était une si bonne idée, pourquoi ne pas recommencer avec un autre nom connu – même associé à un film merdique – plutôt qu’avec un nom inconnu – même si c’est celui d’un film génial. Non mais sérieux !

Quant à Stellan Skarsgård (Anges & Démons), il jouera dans Thor, parce que, bien sur qu’il joue dans Thor. Le gars est grand, blond et suédois, son ascendance asgardienne n’est même pas à prouver. Son fils Alexander lui-même (True Blood) fut un moment favori pour le rôle avant qu’il ne tombe entre les mains du père de Kirk dans le dernier Star Trek, l’aryen Chris Hemsworth.

***

area 51

Oren Peli, le réalisateur de Paranormal Activity, un film dont on ne verra peut-être pas la couleur en France, serait déjà en train de préparer son prochain film, et après les fantômes, il s’intéresserait cette fois aux extraterrestres dans un film nommé Area 51, centré autour de trois adolescents que la curiosité entraine dans la mythique base du Nevada.

Peli doit commencer à tourner la semaine prochaine, en mode found-video à la manière de Cloverfield, et décrit le film ainsi : “terreur claustrophobique”. Le budget alloué au film est nettement plus conséquent que les $11.000 qu’ont couté Paranormal Activity, qui cartonne (et fait bien flipper apparemment) et est déjà en train de s’étendre dans d’autres salles, à vitesse grand V. Bizarre, comme si la Paramount l’avait prévu, pour une campagne programmée ou j’sais pas…

Continue reading Showgirls et Zombieland, Thor et Area 51

Tarantino veut faire un western avant d’attaquer Kill Bill 3

tarantino_camera_1

Tarantino avait déjà laissé entendre, dans le film lui-même, que les aventures de Beatrix n’étaient pas terminées et qu’elle devrait faire face à la revanche de la fille de Vernita Green (Vivica A Fox). Mais la semaine dernière, dans une émission italienne, il a annoncé qu’il y aurait donc une trilogie Kill Bill (vu que Bill est cané, le titre ne veut plus dire grand chose), mais pas avant un certain temps – i.e. 2014, histoire de voir la fille de The Bride, qui aura donc 15 ans, se battre aux côtés de sa maman – ce qui, connaissant l’animal, pourrait vouloir dire jamais, et en tout cas pas avant d’avoir fait un autre film, comme il l’a dit au festival du film de Morelia.

Variety s’en est fait l’écho et a précisé que le réalisateur hésiterait entre un western et un film de gangster style années 20 années 30. Il n’y a pas si longtemps, dans une interview à Empire, il a avoué qu’il aimerait faire un western, même s’il a déjà amplement flirté avec le genre dans Kill Bill 1 & 2 et Inglorious Basterds, il ne s’y est jamais vraiment collé, et a dit qu’il aimerait “réinventer” le western, et le film de gangster. Sa participation au film de Takeshi Miike, Sukiyaki Western Django, était déjà un pas dans cette “réinvention”.

Si ses références constantes au westerns de Ford ou de Leone – le recours à la musique de Morricone – montrent qu’il doit faire un western histoire d’en finir avec son obsession, je voterai plutôt en faveur du film de gangster d’époque, étant donné que Reservoir Dogs est son chef d’œuvre et que Pulp Fiction et Jackie Brown sont sans conteste ses plus grandes réussites, le voir revenir à son genre de prédilection me ferait surkiffer.

The Messenger – Trailer

The Messenger de Oren Moverman, raconte l’histoire de Will Montgomery (Ben Foster) un officier de l’armée américaine revenant d’Irak et assigné au service Army’s Casualty Notification. Avec l’officier Tony Stone (Woody Harrelson), il est chargé d’annoncer la nouvelle aux familles des victimes. Il va ainsi rencontrer Olivia (Samantha Morton), la veuve d’un soldat tué en Irak. Ça à l’air très naze dit comme ça, mais ça peut être vraiment bien, surtout en voyant la bande-annonce.

Vodpod videos no longer available.


Splice – Clip “It’s Alive”

Splice est le nouveau projet de Vincenzo Natali, qui il y a quelques années, nous avait mis le crane en vrac avec son Cube et qui tente de récidiver depuis, et on ne peut pas dire que son Cypher ait réussi. Splice est produit par Guillermo Del Toro, et est interprété par Adrien Brody et Sarah Polley, qui campent deux scientifiques un peu en marge, qui combinent de l’ADN humain avec celui d’animaux de toutes sortes, créant un organisme qui mute en quelque chose de totalement inattendu, et potentiellement dangereux.

Bizarrement, il n’y a toujours pas de date de sortie, et il est possible qu’il aille directement prendre la poussière sur les rayons DVD, et serait même retitré Hybrid.

Voici donc un clip, disponible sur RottenTomatoes, histoire de voir ce qu’on pourrait louper… Et ça a l’air vraiment pas mal.

Vodpod videos no longer available.

Trucker – Trailer

En dépit de son casting composé de Michelle Monaghan (Kiss Kiss Bang Bang… moi. aimer. elle.) et Nathan Filion (Serenity), Trucker n’a absolument pas de revue de presse, et n’en mérite peut-être pas, même si la bande-annonce est plutôt impressionnante, surtout si vous aimez le genre de films portés par une actrice.

Le film va sortir sans que personne ne soit au courant, et ce malgré les critiques dithyrambiques, subjuguées par la performance de Monaghan, en femme-camionneur qui prend avec elle son fils de 11 ans, la comparant avec celle de Melissa Leo dans Frozen River, que vous n’avez probablement pas vu non plus, et à tort. Vous irez sans doute voir 2012 à la place.

Vodpod videos no longer available.