Episodes

Je ne sais plus si je vous en ai parlé, mais Matt LeBlanc doit faire son comeback dans le show business cette année, et de tous les anciens Friends, il semble avoir un avenir assez intéressant, de l’ordre de celui de David Duchovny avec Californication.

Courtney Fox, avec Cougar Town, jouit d’un retour plutôt favorable de la part de la critique, même si peu d’entre nous, à mon humble avis, regarderons cette série, définitivement moins passionnante que la mésestimée Dirt. David Schwimmer, quand il ne réalise pas une merde (Run, Fatboy, Run!), brille dans un caméo inoubliable (Greenzo dans 30 Rock) ce qui est le cas de Jennifer Aniston en un sens – puisqu’elle ne fait que jouer, dans des merdes, et est aussi revenue dans la sphère de la série télé avec des apparitions vedettes dans 30 Rock et Dirt. Lisa Kudrow est quant à elle invisible depuis son rôle dans le remarquable Happy Endings en 2006, multipliant les petits rôles dans des séries télés (dont une dans Cougar Town) ou des films indépendants.

Matthew Perry est celui qui s’en est le mieux sorti, car s’il n’a pas à rougir de l’annulation de Studio 60 On The Sunset Strip – au contraire de Matt LeBlanc et Joey – ni du succès de films passablement mauvais (17 Again, The Whole Nine Yards), il devrait faire parler de lui bientôt dans une nouvelle série, The End Of Steve, qui parle d’un animateur de variétés – ou talk-show host – qui pète les plombs. Co-crée avec Peter Tolan (co-créateur de Rescue Me) la série devrait peut-être bénéficier de l’actuelle débâcle entourant NBC et le Tonight Show, Jay Leno et Conan O’Brien. Il fera aussi partie du très attendu, en ce qui me concerne, Down And Dirty Pictures, écrit par Peter Biskind adapté de son propre ouvrage Down and dirty pictures: Miramax, Sundance, and the rise of independent film sur l’explosion du cinéma indépendant dans les années 90, avec notamment Vincent D’Onofrio en Harvey Weinstein, que Biskind ne loupait pas dans son extraordinaire bouquin.

Maintenant, s’il semble plus que logique que le plus talentueux d’entre eux s’en sorte le mieux, ce qui est surprenant de la part de LeBlanc, qui n’a jamais semblé posséder un répertoire très large, et a prouvé qu’il était incapable (la faute en revient davantage aux producteurs et scénaristes responsables) de porter une série sur ses épaules, c’est ce qu’il montre dans cette vidéo servant de teaser à la série Episodes, qui raconte comment deux auteurs britanniques, mari et femme, se voient proposer par un network d’adapter leur travail pour la télévision américaine, mais se retrouve face à des choix imposés, comme le fait que leur personnage principal, un érudit universitaire doit être transformé et campé par Matt Leblanc lui-même, et se retrouvent dans une situation professionnelle de plus en plus chaotique, qui met en peril leur relation et leur mariage –

Ici Matt Leblanc auditionne pour le rôle de Matt Leblanc, pour la série suscitée, dans un truc bien méta, où LeBlanc est le mec normal, qui doit jouer une sorte de Joey. C’est bien marrant – et n’est pas sans rappeler la B-A de JCVD – et augure du meilleur pour la série.

Vodpod videos no longer available.

Le tournage de la série, co-produite par Showtime et la BBC, et que l’ont doit à David Crane (Friends) et Jeffrey Klarik (The Class), commence au printemps, après quoi 6 épisodes seront diffusés plus tard dans le courant de l’année.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s