Palmarès 2012 – 37ème Cérémonie des César

La soirée n’aura pas vraiment réservé trop de surprises. Quoiqu’en dise Première ou Bilto Magazine, si les “spécialistes” avaient parié sur Polisse et ses 13 nominations ou La Guerre est Déclarée, tout le monde savait qu’Omar serait récompensé (qui a dit “coup de pub” ?) et que The Artist remporterait sa mise.

L’année 2011 a vu pas mal de très bons films français. Et de cette énorme et diverse production tricolore, l’académie devait bien récompenser les méritants. D’où un éparpillement dans la remise des récompenses, comme il fallait s’y attendre si on a vu au moins une ou deux cérémonies auparavant. Et dans ce cas de figure, c’est le nombre de César qui compte. Trois pour L’Exercice de L’État et un et demi pour Polisse. La Guerre est Déclarée repart bredouille – ou brecouille, comme on dit dans le Bouchonois. Une Séparation a très logiquement raflé volé à Drive le césar du Meilleur Film Etranger. L’Exercice reçoit celui du Meilleur Scénario original, et Carnage et notre violeur préféré celui de la Meilleure Adaptation (oui Ludovic Bource a violé Kim Novak, mais ça ne compte pas). Au final, c’est The Artist qui ramasse ses 6 statuettes, et pis voilà. Et pas des moindres : Meilleure actrice, Meilleure photo, Meilleurs décors, Meilleure musique (merci Bernard) Meilleur film et Meilleur réalisateur. Si dix ans auparavant, on m’avait dit que le réalisateur de La Classe Américaine remporterait un césar… Pour moi c’est énorme.

Si le nombre c’est important, il faut du symbole. Dujardin a déjà un Prix d’Interprétation à Cannes, un BAFTA, le SAG award, un Golden Globe et est à un cheveu de l’Oscar*. Donc quelque part, tant mieux pour Omar Sy même s’il ne le mérite pas (même pas du tout) au regard de ses compétiteurs. Quelque part, Olivier Gourmet devrait avoir sa propre catégorie, et les vrais acteurs, ceux qui délivrent des performances de dingues, comme Torreton ou Bouajila – dans des films autrement passables – ou encore Dujardin, sont exæquos, au profit d’une aberration. J’adore Omar, mais le mec ne joue pas dans la même classe que les autres. Une preuve que les cérémonies de ce genre ne sont pas à prendre au pied de la lettre. The Artist n’est pas LE meilleur film de l’année, mais un projet aussi ambitieux et sophistiqué, qui fait 2 094 951 entrées France, jouit d’un buzz mondial et est récompensé partout, l’Académie ne peut pas louper le coche, même si elle doit bouder de bien plus grandes réussites comme L’Exercice de L’État ou Polisse, parce que le film d’Hazanavicius représente.

Entre les auto-congratulations et autres branlettes mutuelles de rigueur, la soirée fut marquée par la présence de “l’enfant [44 ans] terrible du cinéma français” – qu’il encule quand même – tout penaud qu’il était. Que son film, plus militant qu’historique, n’ait pas eu le succès escompté est une chose. Qu’il souffle sur les braises à peine éteintes du conflit Kanak pour faire la promo de son film, c’est déjà exaspérant. Maintenant, après avoir déclenché une polémique inutile – on dit tous des conneries qui nous dépassent parfois – puis “mettre les pieds” aux César, c’est juste nul. Le mec est un putain d’acteur (charisme indéniable) et un putain de réalisateur (quand il est un peu cadré). Ça me rappelle l’apologie de Mel par Robert Downey Jr. C’est maladroit.

Ce n’est pas la pire chose – et c’est la vraie surprise – que l’on retiendra de la soirée. Refiler le césar de la meilleure actrice à The Artist, passant sur le détail que Bérénice Bejo n’a absolument aucun intérêt dans le film, et qu’elle pourrait littéralement être remplacée par une version carton taille réelle d’elle-même. Oublier les actrices de Polisse, qui sont toutes plus extraordinaires les unes que les autres, et snober LA performance de Marina Foïs, c’est juste abusé. C’est la quenelle de trop. Comme dirait Jimmy…

*dans un monde parfait, ce serait le cheveu de Gary Oldman.

Le Palmarès

Meilleur Film

The Artist produit par Thomas Langmann
réalisé par Michel Hazanavicius
L’Exercice de l’État produit par Denis Freyd
réalisé par Pierre Schoeller
La Guerre est Déclarée produit par Edouard Weil
réalisé par Valérie Donzelli
Le Havre produit par Fabienne Vonier
réalisé par Aki Kaurismäki
Intouchables produit par N. Duval Adassovsky, Y. Zenou, L. Zeitoun
réalisé par Eric Toledano, Olivier Nakache
Pater produit par Michel Seydoux
réalisé par Alain Cavalier
Polisse produit par Alain Attal
réalisé par Maïwenn

Meilleur Réalisateur

Michel Hazanavicius
The Artist
Alain Cavalier Pater
Valérie Donzelli La Guerre est Déclarée
Aki Kaurismäki Le Havre
Maïwenn Polisse
Pierre Schoeller L’Exercice de l’État
Eric Toledano & Olivier Nakache Intouchables

Meilleure Actrice

Bérenice Béjo
The Artist
Ariane Ascaride Les Neiges du Kilimandjaro
Leïla Bekhti La Source des Femmes
Valérie Donzelli La guerre est Déclarée
Marina Foïs Polisse
Marie Gillain Toutes nos Envies
Karin Viard Polisse

Meilleur Acteur

Omar Sy
Intouchables
Sami Bouajila Omar m’a tuer
François Cluzet Intouchables
Jean Dujardin The Artist
Olivier Gourmet L’Exercice de l’État
Denis Podalydès La Conquête
Philippe Torreton Présumé Coupable

Meilleure Actrice dans un second rôle

Carmen Maura
Les Femmes du 6e étage
Zabou Breitman L’Exercice de l’État
Anne le Ny Intouchables
Noémie Lvovsky L’Apollonide, souvenirs de la maison close
Karole Rocher Polisse

Meilleur Acteur dans un second rôle

Michel Blanc
L’Exercice de l’État
Nicolas Duvauchelle Polisse
Joey Starr Polisse
Bernard Le Coq La Conquête
Frédéric Pierrot Polisse

Ouais Michel

Meilleur Espoir féminin

Naidra Ayadi
Polisse
Clotilde Hesme Angèle et Tony
Adèle Haenel L’Apollonide, souvenirs de la maison close
Céline Sallette L’Apollonide, souvenirs de la maison close
Christa Théret La Brindille

Meilleur Espoir masculin

Grégory Gadebois
Angèle et Tony
Nicolas Bridet Tu seras mon fils
Guillaume Gouix Jimmy Rivière
Pierre Niney J’aime regarder les filles
Dimitri Storoge Les Lyonnais

Meilleur Scénario original

Pierre Schoeller L’Exercice de l’État
Valérie Donzelli & Jérémie Elkaïm La Guerre est Déclarée
Michel Hazanavicius The Artist
Maïwenn & Emmanuelle Bercot Polisse
Eric Toledano & Olivier Nakache Intouchables

Meilleure Adaptation

Yasmina Reza & Roman Polanski Carnage
David Foenkinos La Délicatesse
Vincent Garenq Présumé Coupable
Olivier Gorce, Roschdy Zem, Rachid Bouchareb & Olivier Lorelle Omar m’a tuer
Mathieu Kassovitz, Pierre Geller & Benoît Jaubert L’Ordre et la Morale

Meilleure Musique originale

Ludovic Bource The Artist
Alex Beaupain Les Bien-aimés
Bertrand Bonello L’Apollonide, souvenirs de la maison close
-M- & Patrice Renson Un Monstre à Paris
Philippe Schoeller L’Exercice de l’État

Meilleur Son

Olivier Hespel, Julie Brenta & Jean-Pierre Laforce L’Exercice de l’État
Pascal Armant, Jean Goudier & Jean-Paul Hurier Intouchables
Jean-Pierre Duret, Nicolas Moreau & Jean-Pierre Laforce L’Apollonide, souvenirs de la maison close
Nicolas Provost, Rym Debbarh-Mounir & Emmanuel Croset Polisse
André Rigaut, Sébastien Savine & Laurent Gabiot La Guerre est Déclarée

Meilleure Photo

Guillaume Schiffman
The Artist
Pierre Aïm Polisse
Josée Deshaies L’Apollonide, souvenirs de la maison close
Julien Hirsch L’Exercice de l’État
Mathieu Vadepied Intouchables

Meilleur Montage

Laure Gardette & Yann Dedet Polisse
Anne-Sophie Bion & Michel Hazanavicius The Artist
Laurence Briaud L’Exercice de l’État
Pauline Gaillard La Guerre est Déclarée
Dorian Rigal Ansous Intouchables

Meilleurs Costumes

Anaïs Romand
L’Apollonide, souvenirs de la maison close
Catherine Baba My Little Princess
Mark Bridges The Artist
Christian Gasc Les Femmes du 6e étage
Viorica Petrovici La Source des Femmes

Meilleurs Décors

Laurence Bennett The Artist
Alain Guffroy L’Apollonide, souvenirs de la maison close
Pierre-François Limbosch Les Femmes du 6e étage
Jean Marc Tran Tan Ba L’Exercice de l’État
Wouter Zoon Le Havre

Meilleur film de Court-métrage

L’Accordeur réalisé par Olivier Treiner
produit par Thibault Gast, Matthias Weber
La France qui se lève tôt réalisé par Hugo Chesnard
produit par Pierre-François Bernet, Pauline Seigland
J’aurais pu être une pute réalisé par Baya Kasmi
produit par Antoine Gandaubert
Je pourrais être votre grand-mère réalisé par Bernard Tanguy
produit par Bernard Tanguy, Benoît Blanchard
Un Monde sans Femmes réalisé par Guillaume Brac
produit par Maya Haffar, Guillaume Brac, Nicolas Nonon

Meilleur Film d’Animation

Le Chat du Rabbin
réalisé par Joann Sfar, Antoine Delesvaux
produit par Antoine Delesvaux
Le cirque réalisé par Nicolas Brault
produit par Pascal Le Nôtre
La queue de la souris réalisé par Benjamin Renner
produit par Annick Teninge
Le Tableau réalisé par Jean-François Laguionie
produit par Armelle Glorennec, Eric Jacquot
Un Monstre à Paris réalisé par Bibo Bergeron
produit par Luc Besson

Meilleur Film Documentaire

Tous au Larzac
réalisé par Christian Rouaud
produit par Sandrine Brauer, Marie Masmonteil, Denis Carot
Le bal des menteurs réalisé par Daniel Leconte
produit par Daniel Leconte
Crazy Horse réalisé par Frederick Wiseman
produit par Pierre Olivier Bardet
Ici on noie les Algériens réalisé par Yasmina Adi
produit par Blanche Guichou
Michel Petrucciani réalisé par Michael Radford
produit par Serge Lalou

Meilleur Premier film

Le cochon de Gaza
réalisé par Sylvain Estibal
produit par Franck Chorot
17 filles réalisé par Delphine Coulin, Muriel Coulin
produit par Denis Freyd
Angèle et Tony réalisé par Alix Delaporte
produit par Hélène Cases
La délicatesse réalisé par David Foenkinos, Stéphane Foenkinos
produit par Xavier Rigault, Marc-Antoine Robert
My little Princess réalisé par Eva Ionesco
produit par François Marquis

Meilleur Film Étranger

Une Séparation
réalisé par Asghar Farhadi
distribution MEMENTO FILMS (Alexandre Mallet-Guy)
Black Swan réalisé par Darren Aronofsky
distribution TWENTIETH CENTURY FOX (José Covo)
Le Discours d’un Roi réalisé par Tom Hooper
distribution WILD BUNCH (Jean-Philippe Tirel)
Drive réalisé par Nicolas Winding Refn
codistribution LE PACTE (Jean Labadie) et WILD SIDE (Manuel Chiche)
Le Gamin au Vélo réalisé par Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne
coproduction ARCHIPEL 35 (Denis Freyd)
Incendies réalisé par Denis Villeneuve
coproduction TS (Miléna Poylo, Gilles Sacuto, Anthony Doncque)
Melancholia réalisé par Lars von Trier
coproduction SLOT MACHINE (Marianne Slot)

César d’honneur

Kate Winslet

Kate…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s