Guardians of The Galaxy – Trailer

Depuis l’annonce du projet, Guardians of The Galaxy passe pour l’improbable joker de cette ‘phase 2’, car si cette série de comic books est l’une des plus inventives mais aussi l’une des plus décalées du Marvelverse, elle n’était pas la plus connue ni la plus aisément adaptable. Autant dire que cette bande-annonce laisse place non plus au doute mais aux attentes…

Il existe de nombreuses itérations des Gardiens de la Galaxie et autant de changement d’équipe chez les Gardiens que chez les Avengers ou les X-Men. Créés par Arnold Drake et Gene Colan, ils sont une bande de héros aussi mal assortis que mal ajustés, à des milliards d’années-lumière de la Terre, passant leur temps à éliminer les menaces dans l’univers. La formation que les spectateurs découvriront le 13 août 2014 a été imaginée par Dan Abnett et Andy Lanning et se compose de Starlord (leader, un terrien du nom de Peter Quill), Drax the Destroyer (armoire à glace dont le seul but est de traquer et buter Thanos), Gamora (assassin à peau verte connue comme “la femme la plus dangereuse de l’univers”), Rocket Raccoon (raton-laveur doué de parole, fan de flingues et pur stratège), et Groot (homme-arbre qui ne communique que grâce aux différentes intonations de “I am Groot.”)

L’homme aux commandes de cette “modeste” superproduction, James Gunn, n’a réalisé que deux (savoureux) films à petit budget, Super et Slither, malgré tout il semble de plus en plus évident qu’il pourrait s’agir de la bonne surprise de la saison estivale, avec son casting, son originalité et le talent de Gunn pour marier les genres et les registres. Qui plus est, si The Avengers bénéficiait des dialogues de Whedon et comme Iron Man, Captain America ou Thor ne se privait pas pour pousser la note comique, Guardians est d’ores et déjà partie pour être la plus franche poilade du ‘Marvel cinematic universe’. L’idée d’entendre Vin Diesel prêter sa voix caverneuse à un Ent et apporter toutes les nuances possibles et imaginab’es à la phrase “I am Groot” (un peu comme Hodor), ou Bradley Cooper son timbre suave et nasal à notre raton-laveur-flingueur, met déjà le sourire aux lèvres (les deux sont au passage les meilleurs amis du monde dans la bédé…) Comme la perspective de voir Chris Pratt dans un rôle principal, pour lequel le Andy Dwyer de Parks & Rec’ s’est entrainé afin de correspondre aux standards baraqués des superhéros, mais n’oubliera pas de délivrer ses punchlines avec le même enthousiasme que son alter ego de la sitcom de NBC. Et c’est sans compter sur la présence de John C. Reilly, docteur Steve Brule en personne, et celle, plus incongrue, de Glenn motherloving Close !

Guardians, comme l’a promis Kevin Feige, grand manitou de Marvel, s’ouvrira sur cinq héros suivant leur propre destinées… Peter Quill, alias Star-Lord (Chris Pratt, Zero Dark Thirty), un terrien ayant quitté la planète dans les années 80, pour devenir pilote du Milano – qui cache à son bord une orbe mystérieuse – est fait prisonnier à Kylin, où tout commence. C’est dans ce pénitencier cosmique, que se croiseront les chemins de Star-Lord, Drax Le Destructeur (Dave Bautista, The Man With The Iron Fists et Riddick), Rocket Raccoon (doublé par Bradley Cooper), Groot (doublé par Vin Diesel), et Gamora (Zoe Saldana), assassin liée à Thanos – méchant révélé dans The Avengers pour ceux qui sont restés à la fin du générique – à la solde de Ronan L’Accusateur (Lee Pace, The Hobbit et Pushing Daisies), Nebula (Karen Gillan, Doctor Who), et Korath The Pursuer (Djimon Hounsou, Amistad et Gladiator). Après leur évasion, ils s’envolent à destination de Knowhere, un repaire alien, tout en cherchant à échapper à Yondu, un chasseur de primes à peau bleue (Michael Rooker, The Walking Dead), et à ses maîtres Ronan, Nebula et Korath, qui veulent tous trois mettre la main sur l’orbe de Starlord, tout comme Taneleer Tivan dit le Collectionneur, l’un des Doyens de l’Univers (Benicio Del Toro) – ce qui n’est pas une surprise pour ceux qui ont vu Thor : Le Monde Des Ténèbres. Viendront s’ajouter à ce beau bordel Rhomann Dey (John C. Reilly, StepBrothers, Magnolia) – qui servira en quelque sorte de Nick Fury ou d’agent Coulson à cette équipe – et Nova-Prime Rael (Glenn Close) leader alien des nov-corps, police intergalactique…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s