2012 – Five Minute Destruction Extravaganzza

Parce que certains d’entre vous seront forcément passés à côté de ce joyaux mis en ligne vendredi dernier, et aussi parce que on ne parle jamais assez du nouveau film catastrophe de Emmerich, voici donc 5 minutes de pur bonheur. Cinq minutes pendant lesquelles je vous autorise, et vous encourage, à vous toucher devant ces images ridicules, outrancières, et pourtant étrangement amusantes. Est-ce le surjeu affolant de Cusack ? Est-ce la vision de LA réduite en poussière ? N’empêche que c’est rigolo.

Vodpod videos no longer available.

C’est bien la centième fois que je le dit, parce que c’est le genre de film qui en a besoin, 2012 sort le 13 novembre. Réservez vos places, ce sera piteusement écrit, pitoyablement réalisé, il y aura du chaos, des effets spéciaux et des explosions, parce que, sérieusement (non sérieusement), il n’y a pas assez d’explosions dans la vie.

2012 – Japanese Trailer

Pour la rigolade, je vous propose en cette bande-annonce japonaise qui en montre un peu plus que les autres, et aussi parce qu’il y a des chances que le ridicule inhérent au film soit mis en relief par l’emphase du japonais… du très attendu 2012 qui est basé sur le simple fait que les mayas aient arrêté leur calcul à 2012, parce que 600 ans d’avance suffisaient largement pour programmer l’anniv’ de te’huaca pour le mardi prochain, histoire de reserver quelques putes et acheter assez de tise.

Comment John Cusack a-t-il pu signer pour ça. John – Say Anything, Better Off Dead, Grosse Pointe Blank, High Fidelity – Cusack ! Et que dire de Danny motherfuckin’ Glover ! Le mec a beau dire qu’il est trop vieux pour ces conneries, il semble surtout être devenu sénile… Nous sommes trop vieux pour ces conneries, en vérité, je suis devenu trop vieux pour ces conneries quand j’ai eu 15 ans.

Et même si le spectacle d’immeubles détruits, de monuments effondrés, de la Californie coulant dans le Pacifique, d’un Boeing surfant sur un tsunami, est le summum du spectacle pour attardés mentaux, allez donc gaspiller le reste d’oxygène ailleurs que dans la salle de cinéma qui diffusera ce fleuron du cinéma hollywoodien le 13 novembre.

Mais on le sait tous, vous y serez, et j’y serai, parce que c’est comme ça et qu’on n’y peux rien ! NI SAN JYU-NI. BOOM.

Vodpod videos no longer available.