Cold in July – Trailer

Ceux qui ont vu le We Are What We Are de Jim Mickle sont en droit d’attendre que son nouveau flim, qui n’est pas un flim d’horreur, soit à la hauteur, surtout au vu des premières critiques lors du dernier festival de Sundance.

Basé sur un fait divers sanglant survenu l’an dernier aux États Unis, et avec Dexter aka Michael C. Hall, le film sortira en France le 24 Décembre.

Advertisements

Django Unchained – Extended Trailer

Holy awesome.

Le film sort à Noël aux États-Unis, il faudra hélas attendre le 16 Janvier 2013 pour le voir en France. Encore une fois, je ne peux que réitérer mes peurs quand à l’éventualité d’une fin du monde qui tomberait pile poil le 31 décembre, mais ça aurait le mérite de prouver que les ricains ont raison d’être une nation si croyante. La laïcité elle est bien gentille, mais hein, bon, parce que…

Pour ce qui est de cette bande-annonce, elle nous présente enfin le personnage de ‘regulator’ de Jonah Hill et nous en dit un peu plus sur celui de Samuel L Jackson, dévoile les joutes d’esclaves de Léo, et comme d’hab’ se termine sur Franco Nero se faisant épeler DJANGO par Jamie Foxx sans qu’il n’ait rien demandé. Bref, elle spoile un peu plus sévèrement que les précédentes, ce que les bandes-annonces ont quand même une fâcheuse tendance à faire…

Django Unchained – Trailer

Si les prédictions mayas s’avèrent exac’es, ce serait vraiment fâcheux, parce qu’entre le Elysium de Blomkamp, le World War Z de Foster, le Frank or Francis de Kaufman, le Transperce-Neige de Bong Joon-ho et ce Django Unchained signé Tarantino, l’année 2013 à l’air de nous en réserver de belles…

Continue reading Django Unchained – Trailer

Django Unchained – Premières Images

Entertainement Weekly – qui d’autre – a déballé les premières images du prochain film de Tarantino, Django Unchained, qui raconte l’histoire de Django (Jamie Foxx) un esclave libéré par un chasseur de primes (Christoph Waltz), qui lui apprend les ficelles du métier et l’aide à retrouver sa femme, Broomhilda (Kerry Washington), et atterrit dans un endroit appelé Candyland, tenu par un sadique esclavagiste (Leonardo DiCaprio) qui fait s’affronter ses esclaves dans des joutes gladiatoriales. Continue reading Django Unchained – Premières Images

Machete – Red Band Trailer

Je sais, une bande-annonce de plus pour Machete, ça va peut-être commencer à saouler, mais fermez-la cinq minutes et regardez juste, pour tous ceux qui pensaient, au vu des précédentes, que Rodriguez avait mis de l’agua dans son vino, pensez plutôt gasolina ! Sangre y Tetas cabrones !

Vodpod videos no longer available.

Machete – Trailer

Vodpod videos no longer available.

Je veux prendre cette bande-annonce, et lui faire l’amour passionnément, l’épouser, lui faire un enfant, puis échanger avec elle un dernier regard sur mon lit de mort.

Le nouveau visage de Machete

Déception. Machete, d’heures en heures, semble trahir sa bande-annonce.

Rodriguez dit beaucoup de choses – il est annoncé sur une tripotée de projets c’est donc assez difficile de prendre sa parole au sérieux.

Et pourtant, Machete, annoncé en avril dernier, est entré en production cette semaine avec Rodriguez co-réalisant avec son protégé Ethan Maniquis, et Danny Trejo reprenant le rôle-titre, Cheech Marin et Jeff Fahey reprenant les leurs (yessss !) Variety a aussi confirmé Michelle Rodriguez, Jessica Alba, Lindsay Lohan, et, wait for it… Steven Seagal et Don Johnson. N’en jetez plus ! Si Variety confirme De Niro, mais pas IMDb, cela ne doit pas mettre un frein à notre excitation… Étant donné qu’à la base, la fausse-bande annonce voulait simplement parodier l’aspect gratuit de certains films estampillé cinéma de quartier des 70s. C’était sans compter le charisme bourrin de Trejo et le génie (oui, il faut le dire) de Robert, qui on montré un tel niveau de badasserie que la blague méritait un film.

Seul bémol, et sans vouloir tomber dans la misogynie, les actrices. Michelle Rodriguez ne m’inquiète pas vraiment, parce que même si elle est capable du pire (Lost) elle est aussi capable du meilleur (Girlfight), bref dans le genre badass, elle assure.

Non, celles qui m’inquiètent sont Jessica Alba, et Lindsay Lohan. Autant la présence de la première ne m’étonne pas, vu qu’elle était déjà présente dans Sin City – et puis je l’adorais dans Flipper – et qu’elle peut être une bonne act… Non, vraiment la seule raison pour laquelle Rodriguez l’a foutu dans ce film – tout comme dans Sin City – c’est parce que, permettez-moi l’expression, elle est plutôt jolie.

En revanche je ne comprends pas vraiment la raison qui pourrais le pousser a prendre le pari de relancer la carrière de la Lohan. Elle est en principe sensée participer au truc à trois avec sa daronne et Machete, plan nichon compris. On sait que Alba ne jouera pas ce rôle, vu sa clause de non-nudité (!) mais Lohan n’en a plus grand chose à foutre, après les photos officielles de sa spectaculaire poitrine dans Playboy, et celles, officieuses, de son pubis dans les tabloïds. Ça pourrait être son comeback, parce que contrairement à cette salope d’Alba – qui ne mériterait que des rôles à poil et sans dialogues – elle a du talent, ou du moins de la personnalité. Il suffit de se rematter Mean Girls, qui avait certes l’avantage d’avoir été écrit par Tina Fey. Il faut vous dire qui est Tina Fey ?! J’espère bien…

Alors si j’avoue une part de scepticisme quant à la distribution féminine du film, maintenant le scénario semble en subir les conséquences.

Machete (Danny Trejo, Heat) sera donc employé par un baron de la drogue (Steven Seagal, Under Siege) via un commanditaire (Jeff Fahey, Planet Terror) pour éliminer un sénateur corrompu (Robert De Niro, Meet The Fockers). Piégé et laissé pour mort, Machete ourdira sa vengeance avec l’aide du padre (Cheech Marin, From Dusk Till Down) et d’une hipster (!) fanatique des armes à feu (Michelle Rodriguez, Fast & Furious). Jessica Alba (Sin City) jouera un agent de l’immigration et Lindsay Lohan (Mean Girls) la fille de Fahey On ne sait rien par contre en ce qui concerne Jonah Hill (Superbad) d’une part, et Don Johnson (Nash Bridges) d’autre part, mais une chose est sure, les femmes compliquent toujours tout.