The Grand Budapest Hotel – Trailer

Voici un nouveau trailer pour The Grand Budapest Hotel. L’histoire se passe dans la Hongrie du début du 20e siècle, dans l’hôtel éponyme, où un concierge légendaire (Ralph Fiennes) sert de mentor à un jeune groom (Tony Revolori). Comme le poster diffusé hier sur les Internets, cette bande-annonce présente l’importante distribution.

grand-budapest-hotel-poster

Dom Hemingway – Red Band Trailer

Cela fait un moment que le film de Richard Sheperd, Dom Hemingway, se crée son petit buzz, après une série de posters trippants au possible, une première bande-annonce suivie d’une projection au TIFF qui a glané de bonnes critiques, certains allant jusqu’à dire qu’il s’agit de la meilleure performance de Jude Law, qui tient le rôle titre, un type fraichement sorti de prison, en quête de l’argent qui lui est du. Voici donc une nouvelle bande-annonce, NSFW, du film – qui compte aussi le grand Richard E. Grant, Nathan Stewart-Jarrett, Demian Bichir, la charmante Kerry Condon, la renversante Madalina Ghenea et notre khaleesi Emilia Clarke. Continue reading Dom Hemingway – Red Band Trailer

The Grand Budapest Hotel – Trailer

Si vous pensiez que Wes Anderson ne pouvait pas faire plus wesandersonesque que Moonrise Kingdom, la bande-annonce de The Grand Budapest Hotel semble vouloir prouver le contraire. La touche de fantaisie de The Royal Tenenbaums n’annulait en rien la force de ses personnages ou de l’histoire, j’ai bien peur qu’elle n’ait depuis dégénéré en un caprice complaisant qui tournerait presque à l’auto-parodie. Moonrise Kingdom, quoique moins bon (forcément) que Rushmore (mon préféré) ou encore La Vie Aquatique, restait quand même un excellent film, avec comme d’hab’, une galerie de personnages servie par des acteurs monstrueux – dont je regrette simplement qu’ils ne soient plus, et ce, incidemment, depuis Fantastic Mr Fox, que des cartoons. On ne boudera pas notre plaisir tout de même. Continue reading The Grand Budapest Hotel – Trailer

Side Effects – Trailer

Magic Mike s’est avéré bien meilleur que sur le papier, parce que malgré un sujet à la con, le film possède une sincérité contagieuse, ainsi que le rythme et la plastique d’un Soderbergh. Peut-être aussi parce qu’il est à la jonction de plusieurs phénomènes : un Steven Soderbergh bien décidé à faire un peu ce qu’il veut, après le désastreux Contagion et le médiocre Haywire, le retour en grâce de Matthew McConaughey après The Lincoln Lawyer et Killing Joe, mais surtout la starification impensable et néanmoins irrésistible de Channing Tatum, un wigger avec zéro charisme et zéro talent mais tellement de bonne volonté et suffisamment de charme qu’il est passé de sujet à quolibets – un historique de strip-teaser, d’acteur de films de danse, de films de merde et de films de danse merdiques – à un statut d’underdog adoré par ses détracteurs, tels Pajiba et Filmdrunk et leurs sobriquets Charming Potato ou C-Tates, d’abord inventés avec l’esprit moqueur et critique, mais qui ont fini, film après film, du marrant 21 Jump Street à l’excellent Magic Mike, par être usités avec tendresse. Le scénario du film s’inspire des expériences de C-Tates (et oui) qui en plus d’assurer niveau acting (le choc!) fait montre de ses indéniables facultés de danseur ; il est aussi fait pour McConaughey qui passe l’intégralité du métrage torse nu et est donc parfait pour un Soderbergh voulant s’essayer au film de danse – après le film d’action et le film catastrophe donc – et qui plutôt que de montrer une bande de pétasses et de tantouses à casquettes se frotter les parties génitales sous leurs vêtements trempés par la sueur et la pluie (il va toujours pleuvoir pile au bon moment, et à défaut, une bouche d’incendie fera l’affaire) leur préfère une histoire qui sonne vraie, et pue parfois un peu la défaite, préférant le rythme de la chronique à une formule clichée.

J’ai conscience que vous ne m’avez pas demandé une critique express de Magic Mike, mais pour tous ceux qui l’ont évité en pensant savoir de quoi il retournait, il est de mon devoir de leur signifier leur tort et accessoirement leur faire partager cette bande-annonce, puisque le cinéaste et l’acteur semblent sur leur lancée, s’attaquant cette fois au thriller avec ce Side Effects, signé “par les créateurs de Contagion” comme si c’était sensé nous convaincre. Mieux vaut donc ne s’attendre à rien du tout et être comme pour Magic Mike et certains moments de Haywire, happés par les talents de réalisateur, de directeur et de monteur de Steven Soderbergh, qui une fois de plus s’entoure d’une jolie distribution, parce qu’il le vaut bien. A espérer que la poisse de Matt Damon soit avérée (on le verra avec le Promised Land de Van Sant) et s’arrête avec Elysium et que son absence rende service au film, qui sort le 8 Février.

Les Films Les Plus Attendus de 2010

Up In The Air de Jason Reitman (le 13 Janvier)

Invictus de Clint Eastwood (le 13 Janvier)

Mother (Madeo) de Bong Joon-ho (le 27 Janvier)madeo

Sherlock Holmes de Guy Ritchie (le 3 Février)sherlock

The Men Who Stare at Goats de Grant Heslov (le 10 Février)the men who stare at goats

The Wolfman de Joe Johnston (le 10 Février)ant2009wolfman

Shutter Island de Martin Scorsese (le 3 Mars)shutter island

The Invention of Lying de Ricky Gervais et Matt Robinson (le 17 Mars)ant2009inventionoflying

Clash of The Titans (Le Choc Des Titans) de Louis Leterrier (le 7 Avril)

Alice In Wonderland de Tim Burton (le 7 Avril)

Kick-Ass de Matthew Vaughn (le 21 Avril)

Iron Man 2 de Jon Favreau (le 28 Avril)

El Secreto de Sus Ojos de Juan José Campanella (le 5 Mai)

Toy Story 3 de Lee Unkrich (le 14 Juillet)

Knight & Day de James Mangold (le 28 Juillet)

Inception de Christopher Nolan (le 4 Août)

The Expendables de Sylvester Stallone (le 22 Août)

The Social Network de David Fincher (le 13 Octobre)

Biutiful de Alejandro Gonzáles Iñárritu (le 20 Octobre)

La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier (le 3 Novembre)

Due Date de Todd Phillips (le 10 Novembre)

Harry Potter & The Deathly Hallows de David Yates (le 24 Novembre)

The Green Hornet (Le Frêlon Vert) de Michel Gondry (le 15 Décembre)

The Adventures of TinTin, The Secret Of The Unicorn de Steven Spielberg et Peter Jackson

The Unjust de Ryoo Seung-wan

The Murderer de Nah Hong-jin

I Saw The Devil de Kim Jee-woon

The Imaginarium of Doctor Parnassus – Trailer

Voici donc les premières images, dans une bande-annonce que l’on pourrait décrire comme un What The Fuck de 1 minute 33 secondes, du prochain film de Terry Gilliam, The Imaginarium of Doctor Parnassus… Heath is not dead !

Vodpod videos no longer available.