Guardians of The Galaxy – Trailer

Depuis l’annonce du projet, Guardians of The Galaxy passe pour l’improbable joker de cette ‘phase 2’, car si cette série de comic books est l’une des plus inventives mais aussi l’une des plus décalées du Marvelverse, elle n’était pas la plus connue ni la plus aisément adaptable. Autant dire que cette bande-annonce laisse place non plus au doute mais aux attentes… Continue reading Guardians of The Galaxy – Trailer

Star Trek Into Darkness – Trailer

star-trek-into-darkness-trailer

Le petit teaser de la semaine dernière aura échauffé quelques gorges, il était temps de nous montrer ce que ce nouveau Star Trek a dans le ventre, et faire kiffer les hordes de nerds du web… Continue reading Star Trek Into Darkness – Trailer

Star Trek Into Darkness – Trailers

On nous l’avait promis pour aujourd’hui, et voilà au moins une promesse tenue. Alors Cumberbatch est-il Gary Mitchell ? Khan ? Ou quelqu’un d’autre…?

Cliquez pour voir la bande-annonce japonaise contenant 15 secondes d’images supplémentaires…

Continue reading Star Trek Into Darkness – Trailers

Avatar – Feature Trailer

Ça ressemble toujours à ces films de jeu vidéo, et l’histoire semble aussi naïve que le teaser le faisait sentir. Reste que les images sont superbes, même si ça sent le dessin-animé Disney dopé aux effets spéciaux et à la 3D

Vodpod videos no longer available.

Avatar – Trailer

Voici donc LA bande-annonce que tous les movie-geeks de la planète attendaient, celle du nouveau film de James F. Cameron – de retour après 12 ans d’absence sur le grand écran (une vague histoire de bateau qui coule) – Avatar

Après toute le bruit autour du film, le budget de 400 millions de dollars (répartis dans des effets spéciaux oufs malades) on est en droit de se dire “beaucoup de bruit pour rien” face à cette bande-annonce qui ressemble à une intro de jeu vidéo (Warhammer 40000 ou Halo)… Et après Lord of The Ring, Star Wars, Star Trek, rien de nouveau… Mais à vrai dire, il claque quand même pas mal ce trailer, je vous en laisse seuls juges.

Vodpod videos no longer available.

Car, au lendemain du Avatar Day (!) pendant lequel, dans plusieurs salles de cinémas dans le monde, 16 minutes du film étaient projetées avec lunettes 3D, il faut bien dire que j’ai révisé ma copie, et attends avec une certaine impatience le 16 décembre.

En effet, je serais tenté de paraphraser Steven Soderbergh, qui s’est exclamé “j’ai vu le futur” à la fin de la séance privée organisée par Cameron afin de montrer les prouesses techniques accomplies dans Avatar. Pour Hollywood, l’usage de la technologie “digital 3D” via la caméra 3D-Fusion qu’il a contribué à mettre au point sera est un pari sur l’avenir, pour rebooster l’industrie du film, même si les salles équipées ne doivent pas dépasser les six ou sept mille dans le monde.

Quoiqu’il en soit, j’ai vu le futur. L’immersion est totale, et vraiment très impressionnante, même si elle file un peu mal au crane. Et contrairement à d’autres, Cameron sait raconter une histoire, à la manière d’une bande dessinée, c’est à dire avec une force visuelle démentielle, des héros stylisés quoique stéréotypés, et une certaine densité dans sa mythologie malgré une histoire assez simpliste, qui est celle d’un tétraplégique (Sam Worthington) qui débarque sur une planète que les Terriens tentent de coloniser. Elle est habitée par le peuple (tout bleu) Na’vi, avec qui nous sommes en guerre. Afin de retrouver l’usage de ses jambes, une expérience scientifique le fait renaitre dans un corps parfait (mais tout bleu donc) et il devra combattre les siens, aux cotés d’une na’vi dont il tombe amoureux, et du peuple auquel il a choisi d’appartenir.

Nul doute que si Cameron peut trouver assez de salles pour le projeter, ce sera énorme (le présent teaser a été vu 4 million de fois sur Apple). C’est ultra mainstream (comme Titanic), ce qui signifie un peu stupide (comme Titanic) fait pour un public d’ados de 15 ans. Les dialogues que j’ai pu entendre sont très cartoon, et les personnages ont l’air très unidimensionnels. Le film sera probablement très plaisant, mais forcement un peu facile. Et si cela permet aux films en 3D d’être développés et de révolutionner l’experience de la salle, on ne peut qu’être pour.